Livre bleu de la Médecine de la Migration

Livre de traduction à base de pictogrammes concernant l’histoire de la maladie, le diagnostic et la thérapie, à destination des cliniques et cabinets médicaux

Dans les services d’urgence sanitaire allemands, 25 millions de personnes sont prises en charge chaque année de façon stationnaire ou ambulatoire, ou acheminées vers d’autres hôpitaux.

L’hôpital est ici le point d’intersection des différentes structures médicales de soins. Mais aussi simultanément le point de rencontre entre personnes issues de différentes cultures voire de différents milieux sociaux, parlant différentes langues et possédant différentes références idéologiques. On exige aujourd’hui du personnel médical qu’il accueille le.la patient.e avec une compétence professionnelle mais aussi interculturelle – et ceci dans le contexte d’un manque de personnel et de temps toujours croissant.

Il est vrai qu’il est habituel depuis longtemps que des personnes de toutes cultures vivent en Allemagne. La plupart d’entre elles résident ici depuis 3 ou 4 générations et ont grandi à la fois multilingues et biculturelles. On rencontre cependant des gens qui malgré le nombre d’années ou de décennies passées en Allemagne ne parlent pas la langue allemande. De plus, de par l’accélération des mouvements migratoires de ces dernières années, motivés le plus souvent politiquement, de nombreux réfugiés et personnes migrantes arrivés récemment ne maîtrisent ni l’allemand ni l’anglais. À l’inverse, de nombreux personnels des hôpitaux parlent exclusivement allemand et aucune des autres langues les plus parlées dans le monde. C’est pourquoi de plus en plus d’hôpitaux et de cabinets médicaux sont confrontés aux enjeux de la barrière linguistique entre patient.es et personnel médical.

Apporter une aide médicale sans pouvoir communiquer, ne serait-ce que de façon minimale, paraît impensable. En outre, une communication lacunaire augmente le risque d’un sous-diagnostic (qui ignore ce qui devrait être fait en terme de soins) et d’un sur-diagnostic (qui compense le déficit de connaissance existant).

Le livre présenté ici est la réalisation d’une idée géniale: les questions importantes n’y sont pas seulement traduites en arabe, en islandais ou en chinois mais transposées en pictogrammes. Cela donne aux parties en présence la possibilité de se comprendre sans la présence d’un interprète.
Les pictogrammes sont utilisés depuis longtemps dans les consignes de sécurité, les modes d’emploi ou les interfaces des ordinateurs, pour n’en nommer que quelques usages internationaux. Ce langage visuel est présent partout sur la planète, compréhensible, instantané et efficace.

Le „Livre bleu de la Médecine de la Migration“ de l’EFVM est une aide à la communication aussi bien professionnelle que pragmatique et il brille par sa clarté structurelle.
Mis au point par une équipe d’auteur.es possédant une expertise en matière médicale, psychologique et sociologique ainsi que des connaissances pratiques dans le domaine de la médecine des migrant.es, ce livre sera selon nous d’une aide très efficace dans les cabinets médicaux comme dans les services d’accueil d’urgence.